TROPHEE des CUMULUS

Enfin, un objectif atteint avec la réalisation d’un nouveau Trophée pour le club des Hommes Oiseaux de Haute-Loire. Je me souviens lors d’une réunion de l’AG où l’idée avait été lancée il y a quelques années par Le Père Mich’ (Michel CHAZALLON) afin que les petites distances cross d’un minimum de 5 km puissent être cumulées permettant alors à chaque pilote aux petites ambitions de se forger des ailes.

Le principe est simple. Le nombre de vol sur les sites de la Haute-Loire se cumulent et le champion qui a le total distance le plus important remporte le Trophée.

Je me suis proposé alors pour faire réaliser le trophée par un collègue de boulot qui est soudeur (Ludovic GILLES). Je lui ai présenté le schémas que j’avais dessiné et, hop le tour était joué. Ensuite, je n’avais plus qu’à faire faire un socle par Velay Bois, le vernire et faire graver une plaque à l’effigie du Challenge.
Avec un peu de matière grise, j’ai souhaité l’appeller:“Le Trophée des CUMULUS” en raison de deux critères judicieux:
Le premier du mot “Cumulus” pour symboliser l’exploitation en terme technique et thermique de notre activité (Hein?!!!!)
La deuxième du mot “cumul” pour rappeller que les distances soient additionnées ou cumulées entre-elles (ohhh!!!)
Mon tout est donc devenu un magnifique Trophée que chacun pourra convoiter.

(…)

….Bien sure , il y a le trophée de la plus grande distance. Mais là quand on a mis en place cette petite compét’, on a senti que la concurrence serait plus ouverte. Et ca a été le cas, car de nombreux pilotes ont tenté de sortir du bocal pour ce premier enjeu.

Pour cette année là, soit 2010, le vainqueur aura été Christophe ANDRE. Un fou volant qui vole avant même que les conditions météo soient déjà installées. Une vraie fouine volante se Tof’. En tout les cas il l’a bien mérité. Et il ne manquera pas de nous offrir un “tio verre”… que dis-je, le champagne!!!!…. En attendant de remettre son titre en jeu pour 2011, je tiens à remercier tout les acteurs de cette ingénieuse idée.

Alors que l’horizon soit ouvert à chacun de nous, car s’éloigner parfois de nos repères quotidiens ouvre en nous de formidables aventures humaines.

En l’air, plus c’est haut, plus c’est beau . Plus c’est loin, plus ça dure. Et Plus on est, mieux on se plaît.

Parole de Suricate…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.