Magic Den’s !

Aujourd’hui, les conditions s’annonçaient magiques à la Denise et en plaine en générale : instabilité en basse couche jusqu’à 1500m. Je pense qu’il fallait avoir une bonne raison pour aller sur le plateau ! J’en avais pas ! Je n’avais pas ma voile non plus, sauf mon biplace. J’ai donc baptiser mon beau-père, peu rassuré devant cette idée qui lui trottait pourtant dans la tête depuis un moment. Sur place, un gros ventilateur pile dans l’axe ne laissait que peu de place au doute : nous pourrons poser à proximité de la route de Chanceaux après un survol du Château de Polignac. Malgré le mal de l’air de mon passager, nous avons passé un bon moment. Etonnant que personne n’ait choisi ce site aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.