Le SURICATE ne MEURT JAMAIS !

Mercredi 18 novembre 2009

Un suricate ça a du Flair !!!!!!!

C’est une journée où il fait bon de respirer le grand air.

Je pointes le bout de mon nez à chaspi histoire de renifler la tendance.

Pas un brin d’air, le soleil brille, il fait chaud. Presqu’envie de me mettre à poil.

La manche à air ne décolle pas d’un pic et la girouette est totalement statique. Sacrée Bourique… (ça rime, non?!)

Il est 16hoo et hop une levée de brise avec l’apparition des ombres refroidissantes.

Merde, merde, merde, c’est vent de cul mon Fredo. Je gaz illico à Roche en Régnier.
Remerde, pas une pic d’air. J’étale quand même la voile en espérant une tiote bouffe. Rien de rien!!!!! rien ne bouge, même pas la biroute. Encore moins la mienne !!

Tanpis, je me lance à l’arrache……. je cours, cours, cours, , ca décolle dans la petite pente avec légère ressource et mes pieds touchent plus terre. Punaise je sents que la voile replonge et je me vois pas recourir dans les genêts. Si c’est le cas, je finis en vrac roulér bouler, version Nem biologique…

M’en fou, je laisse planer, lève les pattes et je sents ces putains de genêts me caresser mes jolies fesses, euh la sellette pardon!. Ca fleur bon l’anus de chez trou de bal ce vol.

CA Y EST MES POUSSINS, JE FLY !!!!!!!

Que c’est bon après plus d’un mois sans vol (faute de conditions météo favorables).

Le soleil se couche et j’enquille au dessus du Chambon de Vorey, pousse un cri de joi, envoi deux tours en 360 et passe à plusieurs reprises au-dessus de la Loire avant de poser comme une fleur sur l’autre rive.

Croyez-en. Ca a duré 5 minutes, mais j’ai pris plaisir à voler comme au premier jour.

Un SURICATE ça a du flair !!! Ca réagit!!

…et ça ne meurt jamais!
PAROLE de SURICATE. Pour tous les flyers Paper’s

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.