Ballade au dessus de l’atterro ! Bref un gros tas !

Après une obligation d’annuler le travail ce matin pour cause de vent fort, j’appelle Franck car le ciel va être fumant dans l’après-midi. On se retrouve donc tous deux à 12h15 au déco de Saint-Jean Lachalm où rien ne bouge sous l’obscurité du ciel. On attend qu’il s’asssèche, qu’une petite brise nous alimente le déco et on finit par décoller vers 14h sous un ciel prometteur… Après une belle bataille nous finissons en bas, dans un pré magnifique orné de petites bêtes à cornes qui tapissent le sol de déjections à l’odeur et à la couleur qui nous font dire “on peut pas mieux tomber !”. Après ce vol onirique, nous avons eut l’ultime chance des mecs à qui tout sourit de faire la rencontre de l’homme charmant qui possède le sus-nommé “pré”. Devant la chaleur et l’enthousiasme du bonhomme, pour nous éviter de devoir l’inviter à manger, nous avons feint de venir de Clermont ! Vu le prix du Gasoil, il se contentera d’un souvenir de nous. Suite à cela, nous nous sommes adonnés à notre deuxième passion qu’est la randonnée pédestre et nous avons gravis, tels des sangliers, les 400m de dénivelées qui séparent le déco de l’atterro. Là y’a pas à dire le parapente : des sensations biens !
Je tiens à préciser que le récit est légèrement agrémenter par le ton romanesque qui va si bien à notre activité, et il ne s’agit pas de la partie liée au vol, qui est authentique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.