Aérer et plier son secours…

Aérer et plier son secours est un gage de sécurité. Fin mars, un certain nombre d’entre-nous se sont retrouvés sur la pelouse de l’aérodrome de Loudes pour, tout d’abord, aérer les voiles dans une brise qui ne demandait qu’à les gonfler. Nous nous sommes ensuite retrouvés dans le hangar prêté par nos amis du Paraclub, dont le sol avait été bâché pour l’occasion. Sur les conseils des plus experts, dont Gilbert Gallet, chacun s’est appliqué à trier les suspentes et à replier méthodiquement sa voile. Cet exercice n’est pas anodin, car même si nous espérons ne