Géométrie : Le Triangle ? – leshommesoiseaux

Géométrie : Le Triangle ?

Si je te dis -« Triangle« , tu me réponds – « figure géométrique comprenant trois côtés… » En parapente le tracé d’un vol peut être considéré comme un triangle et validé, à ce titre, dans le cadre de la CFD (Coupe fédérale de Distance). Un triangle est un vol parfois compliqué et qui a ses règles : Il faut tout d’abord que le décollage et l’atterrissage soient distants de moins de 3km, et que le vol passe par trois balises.

Ce sera la distance reliant ces trois balises de contournement qui définira la distance totale. Le triangle FAI (Fédération Aéronautique Internationale) est plus difficile a réaliser car son plus petit côté doit représenter au moins 28% du périmètre total. Concernant le calcul des points, il est appliqué à la distance parcourue un coefficient multiplicateur. Il vise à équilibrer les niveaux de difficulté des divers types de vols. Dans le calcul du triangle FAI, il est de 1,4 (1,2 pour un triangle plat ou aller/retour).Les compétiteurs s’attachent souvent aux points, mais nombre de pilotes s’intéressent tout d’abord à la difficulté à négocier le vent, les thermiques, les versants ensoleillés, les brises changeantes, etc.

Marc me parle de son triangle du 26 juillet : « La veille Météo-parapente annonçait des instabilités jusqu’à 3000m avec aussi peu de vent au sol qu’à cette altitude. (NORD 13KM/H)
Du coup, pour une fois que je prends le travail qu’à 18h, je me dis que ma seule possibilité de voler et éventuellement partir en balade c’est de faire un triangle qui me permet de revenir vers ma voiture juste avant d’aller bosser.
Mon ambition (avec l’espoir d’avoir des ascendances régulières et assez fortes) était de survoler St Vincent, Vorey, Le Gerbizon, Le Pertuis et retour à Chaspi.
Avec un joli plafond, peu de vent météo, une voile qui avance bien (en particulier face au vent), les champs de blés maintenant fauchés, je pense que cela est possible.
Sur place les ascendances n’étaient pas aussi fortes que prévues. 1er vol… je fini en bas et je perds du temps avant de redécoller… En plus une tête de cunimb vient couvrir la plaine et bloque les convections.
En partant en direction du Pertuis, après avoir pris une pompe qui me monte à 2650m au dessus de Rosières, je ne trouve plus rien et décide de revenir dans l’espoir d’avoir suffisamment de gaz pour atterrir au sommet. »
A titre d’exemple regarde ces triangles de Marc : mende, (https://parapente.ffvl.fr/cfd/liste/2017/vol/20242820), ou là, sous nos yeux à Chaspi !!! ce petit triangle à priori tout simple,… ça va donner des idées, non ? https://parapente.ffvl.fr/cfd/liste/2017/vol/20246846

Dans tous les cas respectez les zones aériennes.

Éventuellement étudiez préalablement votre vol avec XC PLANNER : https://xcplanner.appspot.com/?l=fr